Ganix Grabières, adjoint délégué à la Citoyenneté est allé à la rencontre des enfants du centre de Loisirs Ttiki Handi et de la ludothèque pour expliquer ce qu’est un budget participatif et comment ils pouvaient y participer dès 9 ans en étant parrainé par un adulte. / Mairie d´Hendaye

Ce mercredi 17 février, Ganix Grabières, adjoint délégué à la Citoyenneté est allé à la rencontre des enfants du centre de Loisirs Ttiki Handi et de la ludothèque pour expliquer ce qu’est un budget participatif et comment ils pouvaient y participer dès 9 ans en étant parrainé par un adulte (parents, animateur…).

Ce fut l’occasion de beaux échanges. Et quelle imagination. Si des idées concernant les loisirs ont été proposées, d’autres relatives à l’environnement ou la solidarité sont ressorties. Preuve que dès le plus jeune âge, il est important de leur donner la parole car bon nombre sont déjà sensibilisés à des préoccupations du quotidien.

Beaucoup ont très vite compris qu’il s’agissait de projets collectifs au bénéfice de tous, que ce soient dans leurs quartiers ou dans le centre de loisirs qu’ils fréquentent. Parmi les idées qui ont fusé, on retiendra pour l’ALSH: un préau ou de l’herbe «artificielle» pour pouvoir jouer dehors même quand il pleut, un pare-ballon, une cabane, une table de ping-pong extérieure, un aquarium, un trampoline… Et que voient-ils pour leur ville? Un parc pour les animaux comme une ferme pédagogique, des nichoirs ou mangeoires pour oiseaux, un potager partagé, un jeu d’échec géant, des pistes cyclables et enfin «une maison pour abriter les gens qui dorment dans la rue».

«Comment on fait quand on a trouvé une idée ? notre dossier, on le dépose où? On dispose de combien d’argent?» Les bonnes questions ont été posées. Il ne reste plus qu’à monter le dossier. Ces futur.e.s citoyen.ne.s «en herbe» ont jusqu’au 21 mars pour le déposer en mairie sur le site internet de la Ville ou en mairie. Et pour en savoir plus, un «live participatif» est en préparation. On vous en dit plus dans quelques jours…