Le projet d’installation de terrains de beach sports sur la plage est la première réalisation à être mise en œuvre dans le cadre du premier budget participatif de la Ville lancé en février 2021. / Mairie d´Hendaye

Durant huit mois, le Comité de suivi et les services municipaux ont procédé aux études de recevabilité technique, juridique et financière des 65 projets déposés avant de soumettre au vote des Hendayaises et Hendayais, les 25 propositions retenues. 826 citoyens ont donné leur avis et 10 projets ont été proclamés le 26 novembre dernier. La concrétisation de ces actions, étalées jusqu’en 2023, pouvait ainsi démarrer grâce à une enveloppe de 200.000 euros votée par la Ville.

4 terrains de beach sport à la plage de Sokoburu

Parmi les 10 projets lauréats, le projet «Terrains de Beach sports» est arrivé en 6e position dans le vote des citoyens. Ce projet porté par Eric Brouette au nom du Comité départemental de volley-ball s’est enrichi de l’apport technique de Mathieu Conan, président du Bask Beach Tennis. Il se compose de 4 terrains de beach volley, beach tennis et foot volley pour un coût du matériel s’élevant à 4.963 euros TTC

L’intérêt collectif, cœur véritable de la démarche, s’incarne véritablement dans cette réalisation. En effet, ces terrains, portés par le Comité départemental de volley-ball et l’association Bask Beach Tennis bénéficieront à l’ensemble de la population. Ils sont ouverts à toutes et tous sans qu’il soit besoin d’une quelconque réservation préalable. Il suffit à celles et ceux qui souhaitent en profiter de venir avec leur propre matériel: ballons de volley, raquettes et balles de tennis ou raquettes et volants de badminton. Semi-permanents, ils resteront en place du 1er jour des vacances de Pâques au dernier jour de celles de Toussaint.

Ces terrains qui visent à favoriser la pratique sportive populaire viennent également enrichir le label “Terre de Jeux 2024” obtenu par la Ville en octobre 2020.

Pour ce projet comme pour les autres, depuis cette fin novembre 2021, la concertation entre porteurs de projets, services et élus référents se poursuit afin d’en arriver à la concrétisation tant attendue. Les 9 autres projets sont en bonne voie, à savoir l’installation de bacs à marée, un dispositif participant au sauvetage de l’abeille noire locale, la récupération de déchets plastiques de la baie de Txingudi et du port de plaisance, l’installation d’une cabane à dons, la plantation d’arbres comestibles, la transformation de passages piétons en œuvre d’art, l’aménagement d’un espace public/espace de jeu extérieur abrité intergénérationnel et la mise en place d’une collecte de compost.