Simone Vilalta, entourée de sa famille et de ses amis, a été distinguée par la Ville. / Mairie d´Hendaye

Simone Vilalta, entourée de sa famille et de ses amis, a été distinguée par la Ville, ce vendredi 21 juin. C’est une cérémonie empreinte d’une vive émotion qui s’est déroulée dans la salle des mariages de la mairie.

«C’est un jour important pour Simone et pour le Conseil municipal qui honore aujourd’hui cette femme remarquable pour ses faits passés, mais aussi tous les déportés qui se sont battus pour la France», a déclaré le Maire Kotte Ecenarro.

Arrêtée en 1943 parce qu’elle aidait son père qui était un résistant, Simone restera 2 ans en camp de concentration et plus particulièrement celui de Ravensbrück. Elle s’est échappée en avril 1945 et s’est cachée jusqu’à ce que l’Armée rouge la recueille.

Une récompense partagée avec ses amis déportés hendayais

Simone Vilalta a exprimé sa gratitude de manière vibrante: «Je vous remercie beaucoup pour l’honneur que vous me faites en me remettant cette médaille. Je voudrais vous dire que je la partage avec mes camarades déportés Hendayais qui ont, comme moi, subi cette douloureuse épreuve de barbarie et de cruauté. Nous avons lutté pour une France meilleure. Depuis mon retour, j’ai parcouru inlassablement les écoles, les lycées pour transmettre mon témoignage de cette mauvaise période. En ces temps bousculés, il n’y a pas de place pour la haine, le racisme et la xénophobie. On doit agir pour la paix, la liberté et la fraternité. L’oubli ne doit pas s’installer. Soyez vigilant. Plus jamais ça».

Quel combat et quel parcours pour cette formidable dame de 95 ans qui n’a jamais cessé de transmettre son histoire et plus particulièrement à la jeunesse.