Quatre actions pour célébrer les droits des femmes

A l’occasion de la Journée Internationale des Droits des femmes le 8 mars, la Ville d’Hendaye, l’association "Bagera, Nous sommes" et le "groupe féministe du Gaztetxe" se sont mobilisés, dans le cadre des actions menées par le CLSPD, pour proposer une programmation diversifiée

0
728

A l’occasion de la Journée Internationale des Droits des femmes le 8 mars, la Ville d’Hendaye, l’association «Bagera, Nous sommes» et le «groupe féministe du Gaztetxe» se sont mobilisés, dans le cadre des actions menées par le CLSPD, pour proposer une programmation diversifiée.

Présentation des livres «Kontrako eztarritik» et «Idazleen gorputzak»

Vendredi 21 février à 18 h à la Médiathèque Uxue Alberdi et Eider Rodriguez présenteront les deux ouvrages qu’elles y ont publiés et nous parleront du féminisme dans la littérature. En langue basque.

Monologue «Bakean dagoena bakean utzi»

Mercredi 4 mars à 19:00 heures au Gaztetxe D’Hendaye, proposé par Enbata Hendaiako Gaztetxea.

Mirari Martiarena et Idoia Torregarai présenteront six monologues avec comme sujets l’euskara, le genre, les onomatopées, la maternité, les corps, les insultes et les règles. En langue basque.

Théâtre en langue basque «Panpina»

Mercredi 11 mars à 19:00 heures au centre culturel Mendi Zolan. De Erika Olaizola avec Leire Arenas et Oier Guillane.

Quand devient-on poupée au quotidien ? Que se passe-t-il dans la tête d’une poupée ? Quand avons-nous besoin d’être regardées et pourquoi ? Chaque femme est-elle une poupée ? Le regard des autres nous fait-il être une poupée ? En langue basque.

Film documentarie «Woman»

Mercredi 18 mars aux Cinéma Les Variétés à 19:00 heures. Film de Anastasia Mikova et Yann Arthus-Bertrand.

«Woman» est un projet mondial qui donne la parole à 2.000 femmes à travers 50 pays différents. Cette très large échelle n’empêche pas le film d’offrir un portrait véritablement intimiste de celles qui représentent la moitié de l’humanité. En français.